LARMIER


LARMIER
n. m.

T. d’Architecture

Partie saillante au haut d’un édifice, d’un ouvrage de maçonnerie, destinée à faire tomber l’eau de pluie en gouttes à une distance convenable du pied de l’édifice, etc. Le larmier de la corniche. Le larmier d’un mur de clôture.

LARMIER se dit aussi, en termes d’Anatomie, de l’Angle de l’oeil le plus rapproché du nez et dans lequel se forment les larmes. Le larmier de cet oeil est bien dessiné.

L'Academie francaise. 1935.